Comment assurer une parfaite compression du moteur de votre voiture ?

entretien voiture

Votre voiture manque de puissance et vous savez que ce n’est pas normal ? N’hésitez pas à vous rendre auprès du garagiste le plus proche afin d’obtenir un diagnostic précis et en même temps profiter de jauger le niveau de l’huile moteur. Si vous avez quelques notions en mécanique, vous comprendrez rapidement ce que votre garagiste dira. Vous devez alors faire le nécessaire dans le but de redonner une bonne compression au moteur de votre véhicule. Les détails, sans plus tarder.

Comment mesurer la compression du moteur de son véhicule ?

Si vous vous êtes déjà rendu chez votre mécanicien, ce dernier se munira d’un compressiomètre pour mesurer la compression du moteur de votre véhicule. Le résultat est précis avec cet appareil. Pour un moteur classique qui est en bon état, la compression doit se situer au minimum sur 10 bars. En dessous de cette valeur, vous devez faire réviser votre moteur, car quelque chose ne va pas. Afin de préserver la compression de votre moteur sur le long terme, vous ne devez pas négliger la qualité de l’huile moteur. L’huile voiture la plus conseillée sera celle que recommande le fabricant de votre véhicule. Si vous avez encore le manuel d’utilisation, vous aurez juste à vous y référer pour identifier la marque et le type d’huile moteur voiture à utiliser. En revanche, si votre moteur a été modifié, vous gagnerez à demander l’avis d’un spécialiste pour identifier l’huile de lubrification la mieux conseillée. En général, il faut se tourner vers une huile synthétique multigrade pour profiter d’une lubrification optimale du moteur. Sachez que même sans appareil, vous pouvez tester la compression de votre moteur. Si votre voiture n’a aucun souci d’embrayage, de freins ou encore de trains roulants alors que le moteur peine à monter les tours, ce que la compression est très basse. Vous pouvez voir le site de Spheretech pour de plus amples informations à ce sujet.

Comment améliorer la compression du moteur de votre véhicule ?

La dégradation de la compression d’un moteur dépend de deux facteurs. Soit les soupapes sont mal réglées, soit les segments sont hors services. Dans les deux cas, vous devez refaire le moteur de votre véhicule. Le réglage des jeux de soupapes doit être fait par un professionnel pour éviter que le moteur soit trop en avance ou trop en retard. Retenez que le réglage des soupapes doit se faire à moteur froid. La raison en est que le métal se dilate avec la chaleur et il se peut que le mécanicien n’obtienne pas le bon réglage. Pour réaliser cette opération, l’utilisation de jauge d’épaisseur ainsi que de produit entretien voiture s’impose. Certains professionnels utilisent même un appareil électronique pour mesurer avec précision l’écartement des soupapes. Dans tous les cas, la tâche doit être assurée par un professionnel pour un résultat parfait. Si la cause de la baisse de la compression du moteur ne vient pas des soupapes, ce sont les segments qui doivent être changés. Il s’agit également d’une opération à mener impérativement par un professionnel. Après le remplacement des segments, le rodage est obligatoire. Le rodage sur place se fait pendant 24 heures minimum. Quant au rodage sur route, il faut prévoir 1000 km avant le réglage des soupapes.

Quelles précautions prendre ?

Vous voulez préserver la compression du moteur de votre véhicule, choisissez bien l’huile moteur. Utilisez également un produit entretien voiture ou un produit nettoyant moteur pour que la puissance reste. Un peu d’additif moteur garantit de plus une bonne performance des injecteurs. Par ailleurs, n’hésitez pas à faire un contrôle de compression périodique auprès de votre garagiste pour vous assurer de la performance du moteur. Ainsi, il pourra intervenir à temps et limiter l’usure du moteur et par là même vos dépenses.

Changement d’embrayage : pourquoi et quand le faire ?
Comment changer le filtre à air ?